Épinglette du Jour de l’Armistice

6,99 $

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, on a commencé à organiser une journée de commémoration annuelle à la mémoire des Canadiens morts à la guerre. Comme près de 60 000 Canadiens y ont été tués, la guerre a laissé un profond sentiment de perte dans un pays où la plus grande tragédie militaire avait été jusque là la mort de 267 soldats au cours de la Guerre des Boërs, de 1899 à 1902. Le coût élevé de la Grande Guerre a profondément marqué le Canada, et toutes les autres nations combattantes. Dès avril 1919, Isaac Pedlow, député de South Renfrew, a présenté une motion à la Chambre des communes afin d’instituer un jour de l’Armistice qui aurait lieu le deuxième lundi du mois de novembre chaque année. Le terme « armistice » dénote la suspension des hostilités lors d’un conflit, et est utilisé de façon universelle pour désigner le moment où les derniers canons se sont tus, mettant ainsi fin à la Première Guerre mondiale, à 11 h, le 11 novembre 1918.

Effacer

Présenter une demande

Description

Armistice, la 11e heure du 11e jour du 11e mois marquait la fin de la Première Guerre mondiale en 1918, la fondation de la Tradition du Souvenir. L’objectif manifeste de la Légion est de maintenir le lien entre le jour du Souvenir et les évènements historiques sur lesquels la Tradition se fonde. Pour vous aider à transmettre ce message, la Légion offre cette épinglette frappée d’un pouce de diamètre et rehaussée d’un fini hautement poli et d’émail dur de qualité, avec attache de sûreté fiable. Cette épinglette peut être portée sur presque tout vêtement au cours de l’année et est présentée de façon attrayante sur une carte décorative avec légende.

Demande d'information produit