Le Canada et la Première Guerre mondiale

ENGLISH

Terre-Neuve, qui n’était pas encore une province du Canada en 1914, mais un dominion britannique distinct, fournit 12 000 soldats aux forces alliées sur une population qui était de 242 000 âmes avant la guerre. En 1918, environ 35 pour cent des hommes âgés de 19 à 35 ans avaient servi.

Le Newfoundland Regiment

Plus de 6200 soldats servirent avec le Newfoundland Regiment, principale contribution du dominion, qui combattit pendant toute la durée de la guerre intégré à une division britannique. Les Terre-Neuviens servirent au Moyen-Orient et combattirent pendant la campagne de Gallipoli contre les troupes turques avant de se rendre sur le Front occidental en 1916. Le premier jour de l’offensive de la Somme, le 1erjuillet 1916, 710 des 801 hommes du régiment furent tués, blessés et portés disparus au cours d’une attaque de 30 minutes sur les positions allemandes près de Beaumont-Hamel. Le régiment reconstitué qui reçut plus tard le titre de « Royal » participa à plusieurs autres engagements majeurs ainsi qu’à l’occupation de l’Allemagne après l’armistice. En octobre 1918, un membre du régiment, Thomas Ricketts, âgé de 17 ans, fut décoré de la Croix de Victoria, la plus haute décoration de l’Empire britannique récompensant le courage face à l’ennemi.

Tout comme au Canada, le recrutement devint plus difficile à Terre-Neuve après les lourdes pertes de 1916 et 1917. La création d’un nouveau ministère de la milice ainsi qu’une campagne de propagande énergique qui comportait des incitatifs particuliers pour les hommes mariés ne réussirent pas à maintenir les effectifs des troupes. La Military Service Act, ou conscription, entra en vigueur en avril 1918 après une douloureuse bataille politique semblable à bien des égards à celle qu’avait connu le Canada l’automne précédent. Les circonscriptions majoritairement catholiques dépendant de la pêche s’opposèrent à la conscription, les habitants de St. John’s, la capitale majoritairement protestante et la plus grande des villes, l’appuyèrent. Les ouvriers et les syndicalistes réclamèrent la conscription de la richesse; les hommes d’affaires rétorquèrent que la conscription était le meilleur moyen de répartir l’effort de guerre. Le régiment outre-mer, ayant été renforcé au printemps avec les derniers volontaires se trouvant dans les centres de formation, termina la guerre en tant que formation volontaire. Les conscrits demeurèrent chez eux.

Le front intérieur terre-neuvien

La déclaration de guerre de la Grande Bretagne obligea automatiquement Terre-Neuve à participer au conflit, mais la réaction patriotique du gouvernement du dominion fut sincère et partagée par la majorité de la population. La guerre atténua les conflits politiques sur la religion, la classe et l’économie, et une nouvelle association bipartite, la Newfoundland Patriotic Association (NPA), administra la plupart des aspects de l’effort de guerre. Les organisations féminines, les organisations sociales et les paroisses étaient à la base d’un réseau dense d’associations patriotiques qui œuvraient pour le bien-être des anciens combattants, envoyaient des secours outre-mer et collectaient des fonds. Un gouvernement national remplaça le NPA au milieu de 1917 au cœur de la tourmente suscitée par un débat de plus en plus âpre sur la conscription et des accusations de bénéfices excessifs contre les riches marchands. Il promulgua la Military Service Act et gouverna jusqu’à l’Armistice mais s’effondra en mai 1919.

Autres contributions de Terre-Neuve

Les Terre-Neuviens servirent dans plusieurs autres unités forestières, navales et militaires. Près de 2000 d’entre eux servirent dans la réserve navale de la colonie, qui ne recrutait ses membres que parmi les marins et les pêcheurs. Plus nombreux encore furent ceux qui naviguèrent individuellement à bord de navires militaires et marchands britanniques, canadiens et américains; sur les 500 marins qu’on sait avoir servi dans la marine marchande, plus de cent perdirent la vie. Plusieurs dizaines de femmes travaillèrent comme infirmières dans le Volunteer Aid Detachment.

Poursuivez votre exploration avec ces sujets :