Le Canada et la Première Guerre mondiale

ENGLISH

Le monument commémoratif de Terre-Neuve à Beaumont-Hamel rappelle les sacrifices des Terre-Neuviens au cours de la Première Guerre mondiale, et particulièrement les morts dont la tombe est restée anonyme. Il s’agit du plus vaste et du plus visité des cinq lieux commémoratifs en souvenir des Terre-Neuviens en France et en Belgique.

Le monument

Le site de Beaumont-Hamel fut officiellement inauguré par le feld-maréchal Earl Haig le 7 juin 1925, et il est le plus grand des cinq lieux commémoratifs consacrés au 1erbataillon du Royal Newfoundland Regiment. C’est à Beaumont-Hamel qu’eut lieu le désastreux assaut contre les positions allemandes du 1re juillet 1916, le premier jour de la bataille de la Somme.

Le site comprend un champ de bataille bien conservé, un des rares de tout le front occidental. Un immense caribou de bronze se dresse sur un éperon rocheux au-dessus de trois plaques commémoratives de bronze, près des tranchées originales contre lesquelles se sont avancés les Terre-Neuviens le 1er juillet. Sur ces plaques sont inscrits les noms des 814 Terre-Neuviens du Newfoundland Regiment, de la Newfoundland Royal Naval Reserve et de la marine marchande qui moururent en service pendant la Première Guerre mondiale et dont les tombes sont restées anonymes. Quelques corps furent retrouvés par la suite et identifiés après l’inauguration du monument commémoratif en 1925.

Un lieu permanent du Souvenir

Beaumont-Hamel demeure un lieu important de pèlerinage pour les Canadiens, mais tout particulièrement pour les habitants de Terre-Neuve et du Labrador. Tout comme à la crête de Vimy, de jeunes guides canadiens et un centre d’interprétation sur place expliquent la bataille et ses conséquences. Le site englobe également trois cimetières entretenus par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth et deux monuments commémoratifs de division en souvenir de la 51e division (Highland) et de la 29e division britannique, dont le Newfoundland Regiment faisait partie. Beaumont-Hamel fut désigné Lieu historique national canadien en 1997.

Poursuivez votre exploration avec ces sujets :