Le Canada et la Première Guerre mondiale

ENGLISH

Dans le cadre de l’intervention alliée, le Canada envoya plusieurs contingents de soldats en Russie en 1918 pour soutenir les forces « blanches » du gouvernement contre les « Rouges » révolutionnaires.

La révolution et la guerre civile en Russie

À la fin de 1918, le tsar de Russie Nicolas II avait été destitué par les révolutionnaires bolcheviques qui avaient ensuite signé une paix séparée avec l’Allemagne, plongeant la Russie en pleine guerre civile. Les « Rouges » menés par Vladimir Lénine se battaient pour conserver le pouvoir contre les forces « blanches » représentant la dynastie des Romanov récemment déposée et d’autres forces conservatrices et nationalistes.

Les Canadiens contre le bolchevisme

En 1918, les anciens alliés de la Russie tsariste envoyèrent des troupes dans le nord de la Russie, aux environs de Murmansk et d’Arkhangelsk pour soutenir les « Blancs », pour surveiller les approvisionnements qui avaient été précédemment envoyés au gouvernement tsariste et pour aider à la réouverture d’un front oriental contre les puissances centrales. Le gouvernement du Canada accepta d’envoyer

4000 soldats supplémentaires pour aider les Britanniques et les autres troupes anti-bolcheviques en Sibérie. Le Canada et la plupart des pays occidentaux considéraient le bolchevisme comme une menace à long terme contre leur propre gouvernement, mais, à court terme, ils souhaitaient seulement que la Russie s’implique à nouveau dans la guerre contre l’Allemagne et l’Autriche.

Une courte intervention et un échec

L’intervention des Alliés en Sibérie fut de courte durée et, en fin de compte, constitua un échec. Dans la plupart des secteurs, les forces plus nombreuses et extrêmement motivées des « Rouges » parvinrent progressivement à l’emporter sur les « Blancs » désorganisés et mal commandés, alors que les gouvernements occidentaux, las de la guerre, perdaient tout intérêt dans le combat et ramenaient leurs troupes au pays. Le Corps expéditionnaire sibérien était de retour au Canada en 1919, ayant perdu 24 hommes.

Poursuivez votre exploration avec ces sujets :