Le Canada et la Première Guerre mondiale

ENGLISH

Alliances rivales, conflits d’intérêts et traités secrets divisaient l’Europe d’avant-guerre. Ils ouvrirent la voie à une guerre qui allait balayer la plus grande partie du continent, et une bonne partie du monde.

La Triple-Entente c. les Puissances centrales

Au début de la guerre, les puissances de la Triple-Entente étaient :

  • La Grande-Bretagne
  • La France
  • La Russie

En face, se trouvaient les Puissances centrales :

  • L’Allemagne
  • L’Autriche-Hongrie

L’Empire Ottoman – on dit souvent la Turquie – ne faisait pas partie de l’alliance des Puissances centrales en août 1914, mais il avait déclaré la guerre à la plupart des puissances de l’Entente à la fin de 1914. En octobre 1915, la Bulgarie se joignit aux Puissances centrales.

L’Italie, alliée de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie d’avant-guerre, entra en guerre en 1915 aux côtés des pays de l’Entente. En 1918, beaucoup d’autres pays avaient participé au conflit, dont les États-Unis et le Japon aux côtés de l’Entente.

Causes de tension

D’anciens griefs territoriaux, la concurrence coloniale et la crainte d’attaques surprises envenimèrent les relations internationales à l’approche de la guerre. Dès que le conflit parut probable, aucun État ne voulut se mobiliser en dernier, de peur que ses ennemis en profitent pour régler de vieux contentieux. Les calendriers de la mobilisation, la rhétorique martiale et des obligations secrètes entraînèrent la plupart des pays d’Europe à prendre le sentier de la guerre.

Intérêts nationaux

Toutes les grandes puissances européennes avaient des intérêts nationaux qu’elles espéraient voir favoriser en faisant la guerre.

Triple-Entente

  • La France tenait à tout prix à venger sa défaite aux mains de l’Allemagne lors de la guerre de 1870-1871 en récupérant l’Alsace-Lorraine.
  • La Russie promettait de soutenir la Serbie, nation slave sœur, tout en faisant en sorte que l’Autriche-Hongrie n’augmente pas son influence dans les Balkans.
  • La Grande-Bretagne soutenait la Belgique et garantissait sa souveraineté, mais elle souhaitait également conserver l’équilibre des forces en Europe en contenant l’Allemagne.
  • L’Italie, alliée au départ des Puissances centrales, refusa de se laisser entraîner dans ce qu’elle considérait comme leur guerre d’agression, mais en mai 1915 elle se joignit à l’Entente dans l’espoir d’acquérir des territoires austro-hongrois et de nouvelles possessions coloniales, surtout en Afrique.

Les Puissances centrales

  • L’Autriche-Hongrie voulait écraser le nationalisme serbe et renforcer l’unité de son empire, particulièrement dans les Balkans.
  • L’Allemagne soutenait l’Autriche-Hongrie dans sa guerre contre la Serbie. Elle aspirait aussi à exercer une plus grande influence en Europe, surtout en affaiblissant la France et la Russie, et souhaitait acquérir d’autres colonies.
  • L’Empire ottoman (la Turquie) voulait exercer un plus grand contrôle territorial sur les peuples turcs, dont un grand nombre vivaient en Russie, et protéger ses frontières, surtout de la Russie.

Poursuivez votre exploration avec ces sujets :