Main Menu

Transformations – A. Y. Jackson et Otto Dix

Billets

Soldats lors de la Première Guerre mondiale,A. Y. Jackson, peintre du Groupe des sept, et Otto Dix, artiste allemand, se sont inspirés des atrocités dont ils ont été témoins sur les champs de bataille pour composer des paysages qui reflètent leur expérience respective de ce conflit.

Transformations – A. Y. Jackson et Otto Dix illustre comment leur art paysager se fait l’écho de leur expérience de la guerre. Dans plusieurs de leurs œuvres, des éléments du conflit prennent la forme d’une réflexion personnelle sur les identités canadienne et allemande durant l’entre-deux-guerres.

Aujourd’hui,les paysages de Jackson continuent de façonner une image de marque qui distingue le Canada et qui nourrit notre patriotisme et notre attachement au pays. Par contre, on considère depuis peu de temps que l’œuvre de Dix témoigne des difficiles expériences de la guerre, de la défaite et du fascisme subis par l’Allemagne.

Divisée en cinq volets suivant un déroulement chronologique, du début de leur vie d’artiste à leur décès, cette exposition originale s’appuie sur une riche documentation historique et artistique et comprend plus de 70 peintures, dessins et gravures provenant de collections publiques et privées du Canada, des États-Unis et de l’Allemagne.

Une exposition réalisée par le Musée canadien de la guerre avec le généreux appui du Musée des beaux-arts du Canada.

   

 

Complétez votre visite en vous procurant le catalogue-souvenir Transformations, offert en ligne et à la Boutique du Musée.

 

 

 

A. Y. Jackson, Lake Rouvière, 1961

A. Y. Jackson, Lake Rouvière, 1961. © Galerie d’art de l’Université Carleton, Ottawa / Ville d’Ottawa / Galerie d’art d’Ottawa

 

Otto Dix, Gräben vor Reims II, 1915. © Succession de Otto Dix / SODRAC (2014) / Valentien, Stuttgart

TD

 

Commanditaire
présentateur national

 

SVP, la photographie n’est pas permise dans Transformations.

Les trépieds, sacs, parapluies et manteaux ne sont pas permis dans l'exposition.