Main Menu

Défi de tricot

Planifiez votre visite

Appel à tous les adeptes du tricot!

Au cours des Première et Seconde Guerres mondiales, des centaines de milliers de Canadiennes et Canadiens ont appuyé les troupes en tricotant d’immenses cargaisons de chaussettes, de cagoules, de chandails et d’autres vêtements essentiels. Dans la foulée de notre exposition spéciale Grandes Guerres. Grandes Femmes., présentée du 23 octobre au 3 avril au Musée canadien de la guerre, nous lançons un appel aux adeptes du tricot d’aujourd’hui pour nous aider à remplir de lainages tricotés à la main un chariot datant de la Première Guerre mondiale.

Dans le cadre de l’effort de guerre, il était si important de garder les troupes au chaud et au sec qu’on incitait les femmes au pays à tricoter autant qu’elles le pouvaient. La Croix-Rouge canadienne distribuait des patrons de tricot, alors que des personnalités publiques, des groupes religieux et des associations de femmes organisaient des cercles de tricot. Il était courant d’apercevoir des femmes et des hommes de tous âges et de toutes professions – des femmes au foyer, des écoliers, voire des patients dans les hôpitaux –manier les aiguilles pour soutenir l’armée, la marine, l’aviation ainsi que les réfugiés civils.

D’après la Croix-Rouge canadienne, 750 000 personnes auraient tricoté bénévolement 50 millions d’articles durant la Seconde Guerre mondiale. Voici donc le défi que nous lançons aujourd’hui aux adeptes du tricot d’un océan à l’autre du Canada : jusqu’au 31 janvier, envoyez-nous ou apportez-nous vos chaussettes, bonnets, mitaines et autres articles nouvellement tricotés à la main. Nous compterons les articles et annoncerons comment nous nous comparons aux tricoteurs et tricoteuses d’antan. Nous ne surpasserons sans doute pas la production de la période de guerre, mais pourquoi ne pas essayer?

À la fin du projet, IODE Canada, un organisme de bienfaisance féminin d’envergure nationale qui a appuyé l’effort de guerre par le tricot, entre autres, distribuera vos lainages à d’autres organismes qui en ont besoin.

Passez nous voir le 29 novembre à l’occasion de Super tricot, un événement qui s’inscrit dans la nouvelle série familiale du Musée canadien de la guerre, Les super dimanches. Les visiteurs seront invités à donner un coup de main pour décorer le chariot tiré par des chevaux, tandis que des tricoteuses et tricoteurs expérimentés s’activeront à le remplir de lainages.

 

Si vous n’habitez pas dans la région d’Ottawa, mais souhaitez participer, envoyez vos articles tricotés à :

Sandra O’Quinn / Super tricot
a/s du Musée canadien de la guerre
1, place Vimy
Ottawa (Ontario)  K1A 0M8

 

Image : Amanda Schwabe

Dates et heures
Français Anglais