RADAR L’histoire canadienne du Radar  
RADAR
Visite virtuelle
Accès haute-
vitesse*
(câble, DSL)
Accès standard
Salle de presse
À propos du Musée canadien de la guerre
* Requiert le plugiciel Flash et une résolution d'écran minimum de 800X600

Découvrez comment une poignée de jeunes volontaires canadiens ont contribué à changer le cours de la Deuxième guerre mondiale grâce à une nouvelle arme : le radar!

RADAR raconte l'histoire de 6000 spécialistes en radar de l'Aviation royale canadienne (ARC) qui ont servi en Russie, en Turquie, en Chine, en Nouvelle-Guinée, à Guadalcanal et dans douze autres endroits durant la Deuxième Guerre mondiale

En 1940-1941, la période la plus sombre du conflit mondial, une poignée d'étudiants canadiens quittent leurs écoles secondaires et leurs universités pour sauver la Grande-Bretagne de l'invasion nazie. Ce qu'ils ont en commun : une connaissance de la radioélectricité qui les destine à devenir les spécialistes des Alliés dans le fonctionnement d'une nouvelle arme secrète : le radar. Travaillant en petites équipes partout dans le monde, ils affrontent des tempêtes dans le golfe du Bengale, opèrent derrière les lignes ennemies en Birmanie, atterrissent en France occupée par les Nazis le jour J et évitent d'être capturés par les Allemands à la bataille des Ardennes.

Rattachés à la Royal Air Force d'Angleterre, ils accomplissent leurs missions sur terre, dans les airs et même en mer. Leur expertise aide les forces aériennes alliées à détruire les bases de lancement de fusées ennemies, à couler des navires d'approvisionnement ennemis et à livrer les approvisionnements et les munitions nécessaires aux forces terrestres pour libérer l'Europe et l'Asie du Sud-Est. Au Canada, ils font fonctionner les systèmes d'alerte radar qui protègent les côtes canadiennes contre les attaques ennemies par air et par mer. Ces systèmes sont aussi très utiles pour le contrôle des mouvements des navires et avions des Alliés. Dans cette importante tâche de défense intérieure, les spécialistes en radar sont secondés par des femmes membres des Forces armées canadiennes qui enregistrent et analysent les renseignements obtenus par radar.

Le radar est un système radioélectrique qui permet de détecter et de suivre des objets à distance, comme des avions et des navires. Le radar émet des ondes électromagnétiques (à 300 000 km/s) et en reçoit avec précision l'écho, après leur réflexion sur les objets dans la zone d'émission. Les avions et les navires utilisent également les impulsions électroniques du radar pour repérer les masses continentales afin de pouvoir naviguer dans l'obscurité ou quand des intempéries rendent difficile ou impossible la navigation visuelle.

Les anciens combattants spécialistes en radar de l'ARC de la Deuxième Guerre mondiale ont mis sur pied le projet d'histoire canadienne du radar (Canadian Radar History Project) pour recueillir et archiver l'information sur leurs réalisations et leurs expériences. Cette exposition offre un échantillon des importantes recherches effectuées par ces anciens combattants, aujourd'hui septuagénaires et octogénaires, afin de faire connaître leur histoire aux géné rations futures.

Commencer la visite : Version Flash | Version HTML


  Musée canadien
  de la guerre
  1, place Vimy
  Ottawa, Ontario
  K1A 0M8
  1-800-555-5621

   Date de création: 12 mai 2003 | Mise à jour: 14 octobre 2009