home
Explorez l'histoire

La Seconde Guerre mondiale
La Marine dans les eaux européennes  - Les convois dans l'Arctique et la Scandinavie

Après l'entrée de l'Union soviétique dans la guerre contre l'Allemagne, les Alliés occidentaux établirent des convois de ravitaillement indispensable vers des ports soviétiques dans l'Arctique, surtout Mourmansk. Des navires canadiens y participèrent et se rendirent dans les pays scandinaves, à la suite de la capitulation de l'Allemagne.

Vous n'avez pas Flash Player installé sur cet ordinateur. Vous pouvez le télécharger ici: Adobe
Matelots, destroyer de classe Tribal
Matelots, destroyer de classe Tribal

Alfred Leete, un artiste qui servit à bord de navires britanniques dans les eaux de l'Europe septentrionale, évoque le temps abominable que subissaient certains convois dans l'Arctique.

Des marins progressent péniblement, d'une ligne de sécurité à l'autre, sur le pont gelé et incliné d'un destroyer en mer. Les canadiennes, mitaines, écharpes et passe-montagnes, ainsi que les couches superposées de vêtements ne protégeaient que de façon limitée de la neige et des embruns. La survie dans l'eau glaciale pour ceux qui passaient par-dessus bord ou dont le navire coulait était une question de minutes. Les Canadiens avaient une expérience des conditions hivernales difficiles de l'Atlantique Nord, mais les convois dans l'Arctique constituaient pour eux une expérience difficile et exténuante.

Matelots, destroyer de classe Tribal
Peinture par Alfred Leete
Collection d'art militaire Beaverbrook
MCG 19870272-003





Du chocolat chaud pendant le quart de nuit - Mourmansk
L'équipage du navire, NCSM Stormont
Ces hommes courageux combattent pour vous !
Le pavillon bleu de la marine marchande canadienne
Matelots, destroyer de classe Tribal
Le commandant Kenneth F. Adams et le NCSM Iroquois
Destroyers de classe Tribal canadiens à Polyarny, en Russie, avril 1945
Le port de Polyarny, avril 1945
Port d'Oslo, en Norvège, le 13 mai 1945
Un marin du NCSM Iroquois, à Oslo, en Norvège
Un marin canadien et un soldat allemand, à Copenhague, au Danemark
Le NCSM Iroquois escortant le Prinz Eugen