home
Explorez l'histoire

La Seconde Guerre mondiale
La Marine dans les eaux européennes  - Les convois dans l'Arctique et la Scandinavie

Après l'entrée de l'Union soviétique dans la guerre contre l'Allemagne, les Alliés occidentaux établirent des convois de ravitaillement indispensable vers des ports soviétiques dans l'Arctique, surtout Mourmansk. Des navires canadiens y participèrent et se rendirent dans les pays scandinaves, à la suite de la capitulation de l'Allemagne.

Vous n'avez pas Flash Player installé sur cet ordinateur. Vous pouvez le télécharger ici: Adobe
Le NCSM Iroquois escortant le Prinz Eugen
Le NCSM Iroquois escortant le Prinz Eugen

La dernière mission du NCSM Iroquois dans les eaux européennes consista à participer à l'escorte du Prinz Eugen - à droite.

La photo montre une des tourelles de canon de 4,7 pouces de l'Iroquois ainsi que le pavillon blanc du navire (à gauche), et le gros croiseur allemand à l'arrière-plan. L'Iroquois faisait partie de l'escorte quand les navires allemands Prinz Eugen et Nurnberg, les seuls croiseurs allemands encore opérationnels, reçurent l'ordre de se rendre de Copenhague, au Danemark, à Wilhelmshaven, en Allemagne. À son arrivée à Wilhelmshaven, l'Iroquois était le premier navire canadien à se rendre dans un port de l'Allemagne après la capitulation de celle-ci.

Collection d'archives George Metcalf
MCG 20020039-001_p50e





Du chocolat chaud pendant le quart de nuit - Mourmansk
L'équipage du navire, NCSM Stormont
Ces hommes courageux combattent pour vous !
Le pavillon bleu de la marine marchande canadienne
Matelots, destroyer de classe Tribal
Le commandant Kenneth F. Adams et le NCSM Iroquois
Destroyers de classe Tribal canadiens à Polyarny, en Russie, avril 1945
Le port de Polyarny, avril 1945
Port d'Oslo, en Norvège, le 13 mai 1945
Un marin du NCSM Iroquois, à Oslo, en Norvège
Un marin canadien et un soldat allemand, à Copenhague, au Danemark
Le NCSM Iroquois escortant le Prinz Eugen