home
Explorez l'histoire

La Seconde Guerre mondiale
La bataille de l'Atlantique  - Un combat naval : le NCSN Assiniboine contre le U-210

Le 6 août 1942, le destroyer canadien NCSM Assiniboine, escortant des navires retardataires, à l'arrière du convoi SC 94, repéra le sous-marin allemand U-210 à l'horizon. Au cours d'une poursuite qui culmina en un échange de coups de feu, l'Assiniboine, endommagé par les tirs du U-210, qui avaient provoqué un incendie à bord, éperonna et coula le sous-marin.

Vous n'avez pas Flash Player installé sur cet ordinateur. Vous pouvez le télécharger ici: Adobe
Inhumation en mer, NCSM Assiniboine
Inhumation en mer, NCSM Assiniboine

L'équipage du NCSM Assiniboine fait une pause dans son travail pour remettre en état le destroyer endommagé afin d'inhumer le matelot de 3e classe Kenneth Watson, le plus jeune des marins et le seul à avoir perdu la vie au cours de la bataille contre le U-210.

Un obus d'un des canons antiaériens du U-boot tua Watson, 18 ans, qui, bien que déjà blessé, avait continué à approvisionner en munitions son équipe de pièce. Il fut inhumé en mer le lendemain avec tous les honneurs. Treize autres membres de l'équipage de l'Assiniboine furent blessés au cours de la bataille.

Collection d'archives George-Metcalf
MCG 20000224-028_7





Le U-210 vu du NCSM Assiniboine
Le NCSM Assiniboine
Lutte contre l'incendie à bord du NCSM Assiniboine
Éperonnage du U-210
Ensemble de médailles du premier maître Max Bernays, du NCSM Assiniboine
Survivants du U-210
Inhumation en mer, NCSM Assiniboine
Le NCSM Assiniboine arrivant à St. John's
Dégâts causés au NCSM Assiniboine
Dommages causés par l'éperonnage au NCSM Assiniboine