Précédent
suivant
 
La fin de l'affectation
 
Sir Alfred Munnings

Au début de l'été 1918, Alfred Munnings est rappelé à Londres. Il est à terminer plusieurs travaux pour le Fonds de souvenirs de guerre canadiens. Pour ce qu'il décrit comme une « petite somme » (le montant n'est pas connu, même approximativement), il envoie 44 tableaux à l'organisme de lord Beaverbrook.

L'artiste considérait que son expérience avec les unités canadiennes faisait partie des événements les plus valorisants de sa vie. Il ne doutait pas du fait que, lorsque Richard Jack (le peintre britannique qui fut le premier artiste engagé par lord Beaverbrook) l'a parrainé afin qu'il devienne membre associé de la Royal Academy, au printemps de 1919, c'était en raison de sa contribution à la collection d'œuvres d'art du Fonds de souvenirs de guerre canadiens.



Haut de la page