Le Canada et la Première Guerre mondiale

Cliquer sur l'image pour l'agrandir et zoomer.
FRYou do not have Flash Player installed on this computer. You can download it here: Adobe Réparation des mitrailleuses
Réparation des mitrailleuses
Des membres de la Brigade motorisée canadienne de mitrailleuses nettoient et réparent un assortiment de mitrailleuses : une Maxim MG-08 prise à l'ennemi (au centre); une Vickers Mk 1 (à gauche); une mitrailleuse d'avion Lewis Mk 2 (à droite). Les équipages des mitrailleuses étaient équipés d'une trousse de nettoyage, d'une boîte à outils et d'un étui de pièces de rechange pour chaque mitrailleuse qu'on leur confiait, et c'est à l'équipage qu'incombait les réparations mineures des parties usées ou détraquées et le nettoyage quotidien de l'arme. Malgré ces travaux d'entretien, la durée de vie moyenne d'un canon refroidi à l'eau de mitrailleuse Vickers était de 15 000 à 20 000 cartouches. Au-delà, la mitrailleuse perdait régulièrement précision et efficacité.

Collection d'archives George-Metcalf
MCG 19930013-847