Main Menu

Centenaire de la Première Guerre mondiale

Planifiez votre visite

Pour souligner le centenaire de la Première Guerre mondiale, le Musée canadien de la guerre, en collaboration avec ses partenaires, jouera un rôle de premier plan, incitant les Canadiens à entretenir un échange national sur la nature et la signification de ce conflit.

Cliquez ici pour lire le discours du 8 avril 2014 de Tim Cook Canada and the First World War at 100 Years

Événements à venir

Des Canadiens ordinaires à des époques extraordinaires
De juillet 2014 à février 2017

Cette exposition réunissant 12 sculptures uniques du temps de guerre montre des Canadiens ordinaires touchés par les circonstances extraordinaires de la Première Guerre mondiale. Certaines des sculptures n’ont jamais été exposées depuis la fin de la guerre, voilà 96 ans. Toutes les œuvres proviennent de la Collection Beaverbrook d’art militaire du Musée, qui comprend plus de 13 000 peintures, dessins, gravures et sculptures.

L’exposition bénéficie du soutien généreux des Amis du Musée canadien de la guerre et de Michael et Anne Gough.

Se battre en Flandre – Gaz. Boue. Mémoire.
De novembre 2014 à avril 2015

Une bonne part de la contribution canadienne à la Première Guerre mondiale a eu lieu en sol belge. Se battre en Flandre – Gaz. Boue. Mémoire. étudie comment les Canadiens qui se sont battus en Belgique ont dû s’adapter à des défis de taille sur les champs de bataille, de la première utilisation de gaz mortels lors de la seconde bataille d’Ypres à la mer de boue de Passchendaele. L’exposition présente John McCrae et son célèbre poème Au champ d’honneur. On y retrace l’évolution des mémoires collectives centenaires que les Canadiens et les Belges ont conservées de ce conflit.

Se battre en Flandre – Gaz. Boue. Mémoire. est rendue possible, en partie, grâce à la E.W. Bickle Foundation et à William et Judith Wilder.

Le front intérieur, 1917
Nouveau module qui a ouvert en février 2015
Galerie La Première Guerre mondiale (Galerie 2), Musée canadien de la guerre

En approfondissant les thèmes de la politique et de la conscription, de l’économie en temps de guerre et de la vie de famille, et en incluant une diversité de points de vue et d’opinions sur la guerre, Le front intérieur, 1917 montrera comment la guerre a transformé la société canadienne.

Histoire orale – Un siècle de services canadiens de dentisterie militaire
De mai à novembre 2015

Qu’il agisse sur le terrain, renforce la capacité d’autres pays de répondre aux besoins en matière de soins dentaires ou effectue des analyses médico-légales lors d’une catastrophe, le Corps dentaire fait partie intégrante de la réalité militaire canadienne. Réalisée en partenariat avec le Corps dentaire royal canadien à l’occasion de son centenaire, cette exposition présente le fonctionnement, la mission humanitaire et le travail médico-légal du service de dentisterie de l’armée canadienne.

Grandes Guerres. Grandes Femmes.
Du 23 octobre 2015 au 3 avril 2016

Les deux guerres mondiales ont profondément bouleversé la vie des Canadiennes. Elles ont été forcées de s’adapter concrètement aux conditions d’une « guerre totale » en travaillant, en faisant du bénévolat ou en servant dans l’armée. Les femmes ont dû également composer avec des difficultés nouvelles dans la foulée d’inévitables tragédies. Leurs contributions à l’effort de guerre canadien ont été cruciales, et les expériences vécues dans ce contexte ont jeté un nouvel éclairage sur les fonctions qu’elles pouvaient assumer seules, et dans la société.

L’exposition approfondira l’histoire personnelle de femmes au moyen d’artefacts, d’images, de documents audiovisuels, de récits oraux et de textes choisis qui leur sont reliés. Grandes Guerres. Grandes Femmes. sera organisée en aires thématiques distinctes, chacune étant consacrée à un élément clé des guerres qui ont particulièrement touché et fait intervenir des femmes.

Conférence : Congrès annuel de la Society for Military History
Du 14 au 17 avril 2016

Au printemps 2016, le Musée canadien de la guerre, centre d’excellence en histoire militaire canadienne, collaborera avec le Musée canadien de l’histoire, des organismes locaux de tourisme et d’autres groupes pour accueillir le congrès annuel de la Society for Military History. Cet organisme, la plus importante association de spécialistes militaires au monde, compte parmi ses membres plus de 2 300 professeurs d’université éminents, soldats et citoyens intéressés par l’histoire militaire. Le congrès aura pour thème la Première Guerre mondiale et mettra l’accent sur les individus, les groupes et le leadership. Des activités auront lieu aux deux Musées, et on attend de 500 à 600 participants.

Un ciel meurtrier – Guerre aérienne, 1914-1918
Du 10 juin 2016 au 29 janvier 2017

Au-delà des combats, découvrez le quotidien de neuf fascinants personnages, alliés et ennemis, qui ont vécu la toute première guerre aérienne.

Revivez leur aventure alors qu’ils apprennent à piloter, recueillent des renseignements sur l’ennemi, participent aux batailles aériennes et larguent des bombes. Plus de 100 artefacts authentiques font partie intégrante de cette exposition présentée sous forme de BD romanesque inédite. Un récit illustré qui vous fait mieux connaître l’histoire de cette nouvelle forme de combat et ses répercussions.

Une exposition réalisée par le Musée canadien de la guerre, à Ottawa, avec le généreux soutien de la Fondation J.P. Bickell et de la Fondation Audrey S. Hellyer.

Souvenirs de la Première Guerre mondiale – Terre-Neuve-et-Labrador
De 14 juin 2016 au 1er janvier 2017

Pour les Terre-Neuviens, la Grande Guerre ne se limite pas à la tragédie de juillet 1916 à Beaumont-Hamel. Cette exposition de photographies présente une dizaine de récits marquants et éloquents mettant en lumière le vécu des insulaires. Chacun témoigne des profondes répercussions qu’a eues la guerre sur les idées, les collectivités et les individus, tant ceux restés au pays que ceux envoyés outre-mer. À Terre-Neuve, les conséquences du conflit sont encore palpables aujourd’hui.

Vimy – Une bataille, un monument, une icône (titre provisoire)
Du 7 avril 2017 au 7 janvier 2018

En 2017, à l’occasion du centenaire de la bataille de Vimy, le Musée de la guerre présentera un ensemble diversifié d’expositions et d’activités consacrées à cet événement historique afin d’en faire ressortir toute sa signification. Une exposition spéciale axée sur la commémoration, la mise à jour de la présentation sur la bataille de la crête de Vimy dans la galerie 2 du Musée et des activités interactives donneront la possibilité aux visiteurs de mieux comprendre l’influence de cette célèbre bataille sur notre perception de l’histoire.

La guerre et les médias (titre provisoire)
Du 16 mars au 3 septembre 2018

La guerre et les médias explore l’interaction historique du milieu militaire, des médias et du public, du XIXe siècle à nos jours. Par l’intermédiaire de personnalités et de moments clés de l’histoire de la couverture médiatique canadienne et internationale de la guerre – incluant les efforts visant à documenter l’engagement du Canada dans la Première et la Deuxième Guerre mondiale – La guerre et les médias étudie l’utilisation de l’information en temps de conflit, s’attardant à des sujets comme la censure, la propagande, la collaboration entre médias et forces armées et le principe de l’objectivité journalistique. L’exposition souligne comment les nouvelles technologies, les restrictions à la diffusion de l’information et les techniques journalistiques ont façonné notre compréhension du conflit armé.

Restauration publique des Canadiens face à Lens d’Augustus John
À compter de 2017

Après la victoire canadienne remportée lors de la bataille de la crête de Vimy en avril 1917, le Bureau canadien des archives de guerre a commandé une peinture au célèbre artiste britannique Augustus John sur un sujet de son choix. La peinture d’une taille imposante, qui mesure 12 mètres (40 pieds) sur 3,7 mètres (12 pieds), s’inspire de croquis réalisés par l’artiste dans les environs de Lens, de Liévin et de la côte 70, près de la crête de Vimy. Ce projet de restauration, réalisé dans une aire publique du Musée sur une période de deux ans à compter de 2017, est rendu possible grâce au soutien généreux de la Beaverbrook Canadian Foundation.

100 jours de bataille (titre provisoire)
De mai à novembre 2018

D’août à novembre 1918, le Corps canadien, fort de 100 000 hommes, a mené une série de grandes batailles, pour briser l’armée allemande, pendant la campagne des Cent Jours. Mais il n’y a pas eu de victoire facile sur le front occidental et la campagne a causé quelque 45 000 pertes. Cette exposition porte sur les tactiques, les armes et le vécu individuel des Canadiens et des Allemands pendant les derniers mois terribles de la Première Guerre mondiale.

La vie et l’époque de Sam Steele (titre provisoire)
D’octobre 2019 à mai 2020

Le Musée canadien de la guerre, avec notamment pour partenaire le Centre du patrimoine de la GRC à Regina, en Saskatchewan, concevra cette exposition itinérante sur la vie et l’époque de Sam Steele. Steele, qui a connu une carrière policière et militaire très accomplie, a participé à la colonisation de l’Ouest et du Nord-Ouest du Canada, à la guerre sud-africaine et à la Première Guerre mondiale. Il a été emporté par l’influenza en 1919.

Partenaires officiels du centenaire

Flanders logo FCWM logo logo-td.png logo R. Howard Webster Foundation

John et Pattie Cleghorn et famille

Le colonel honoraire (retr.) John C. Eaton, O.Ont., K.St.J., D.Com. et le colonel honoraire Sally Horsfall Eaton, S.S.St.J., C.D., I.A., LL.D.

Sites web reliées

Radio-Canada 14-18 La Grande Guerre des Canadiens

Canadian War Museum a moving reminder