Main Menu

Celle qui raconte une histoire

Exposition spéciale

Femmes photographes de l’Iran et du monde arabe

6 décembre 2017 - 4 mars 2018

Planifiez votre visite

Cette exposition réunit plus de 85 photos prises par 12 femmes photographes de l’Iran et du monde arabe. Variant entre la représentation artistique et le photojournalisme, ces images évocatrices remettent en question les conceptions occidentales et témoignent du paysage social et politique contemporain du Moyen-Orient, une région du monde où les Forces canadiennes sont présentes depuis les années 1950. L’exposition est divisée en trois aires thématiques.

Déconstruire l’orientalisme

Traditionnellement, le mot « orientalisme » qualifie des représentations du Moyen-Orient et de l’Extrême-Orient faites par des Européens ou des Nord-Américains, des visions romanesques d’une terre inférieure qui reflètent les objectifs du colonialisme et de l’impérialisme occidentaux. Les images dans cette section de l’exposition montrent le point de vue critique adopté par des artistes contemporaines à l’égard de l’orientalisme, en particulier en ce qui concerne la représentation des femmes et le hijab (foulard). Ici, les images de femmes qui se mettent en scène dans des cadres saisissants contrastent avec les représentations orientalistes fantaisistes où les hommes prédominent. La plupart des œuvres datent des années 1990, une époque où la superposition et la dissimulation des identités par le hijab étaient des sujets d’une grande actualité. De nos jours, de nombreux artistes en Iran et dans le monde arabe considèrent que le sujet du hijab n’est plus d’actualité, mais d’autres trouvent de nouvelles manières provocantes de représenter le voile et ses implications, souvent dans le contexte plus large d’une critique de l’orientalisme.

Triptyque

Bullets Revisited #3 (Nouveau regard sur les balles no 3), 2012
Lalla Essaydi (née au Maroc en 1956)
Triptyque, épreuves chromogéniques montées sur aluminium
*Avec l’aimable autorisation de la Miller Yezerski Gallery, Boston ; Edwynn Houk Gallery, New York
*Image reproduite avec la permission de l’artiste
*Avec l’aimable autorisation du Museum of Fine Arts, Boston

Nouveau documentaire

En plus d’aborder des questions sociales et politiques, cette exposition présente un nouveau type de documentaire, dont la forme artistique et imaginative porte au premier plan les expériences personnelles des créatrices. Bon nombre des photographes de l’exposition ont une expérience directe de la guerre et de la révolution, notamment du conflit qui s’est déroulé de 1980 à 1988 entre l’Iran et l’Irak, de la révolution iranienne de 2009 et de nombreux affrontements qui ont surgi, à partir de 2011, dans la foulée de la révolution égyptienne ou du printemps arabe. Tous ces thèmes – conflit, occupation, manifestation et révolte – trouvent leur place dans les images présentées.

Construction des identités

Les photographies dans cette section, dont les sujets vont du personnel au politique, offrent un aperçu des paysages sociaux de différentes cultures par l’intermédiaire de portraits contemporains. La diversité que l’on trouve dans les arts visuels contemporains en Iran et dans le monde arabe découle en partie des identités régionales distinctes qui existent au Moyen-Orient. Les photographes proviennent d’horizons divers. Certaines sont intimement attachées à leur identité nationale et culturelle, alors que d’autres cherchent à exposer des qualités présentes dans plusieurs cultures. Ici, elles abordent des thèmes qui vont de l’image publique et des désirs privés des femmes aux enjeux sociaux liés à leurs propres convictions politiques. Ce faisant, les artistes offrent de nouvelles perspectives sur l’identité sociale, politique, historique et même universelle.

 

À vos agendas

 

Photo d’en-tête : Untitled #5 (Sans titre no 5)
Gohar Dashti (Iranienne, née en 1980), 2008
Photographie, épreuve pigmentaire
Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Robert Klein Gallery, Boston
Droit d’auteur Gohar Dashti
Avec l’aimable autorisation du Museum of Fine Arts, Boston

Cette exposition a été organisée par le Museum of Fine Arts de Boston.
Logo - Museum of Fine Arts, Boston